Église de la Vôge

foret3.jpg

Le travail du point de vue d'une retraitée

Je me disais : « Quand je serai en retraite, je ferai ceci, je ferai cela... ». Dix années ont passé et je m'interroge : Qu'ai-je fait de tout ce temps. Quand on n'est plus tenu à des horaires précis, à des responsabilités, on a tendance à se laisser aller, à se disperser, à perdre son temps. Pour trouver un semblant d'équilibre et se donner bonne conscience on se rabat sur les milles tâches quotidiennes qui n'ont pas de nom. Mais ce n'est pas satisfaisant.

Il ne s'agit pas de tuer le temps mais de le gérer afin de l'utiliser au mieux. Je pense avoir trouvé un certain équilibre en prenant des responsabilités dans deux associations et en accompagnant deux personnes que le Seigneur a placées sur mon chemin. Croyez moi ça occupe. A côté de ça il y a toujours la famille : enfants, conjoint, la maison, les animaux... ça occupe aussi ! L'important c'est de ne rien faire sans contrainte, de pouvoir s'épanouir dans différentes et multiples activités. Notre nature humaine fait que nous craignons le jugement des autres. Pensons que c'est Dieu qui juge. Alors, demandons lui de nous aider à faire bon usage de nos dons et capacités pour sa gloire. Et rappelons nous ces paroles d'un roi d'Angleterre : « Le secret du bonheur, ce n'est pas faire ce que l'on aime, mais apprendre à aimer ce que l'on doit faire. »

20.03.2009 A.V.